Accueil  >  Informations académiques > [CLIC 2016] : Second congrès de la classe inversée

Rubrique Actualités

[CLIC 2016] : Second congrès de la classe inversée

Le 25 août 2016 - Gérald Gay

L’association "Inversons la Classe" organisait le second congrès sur la Classe Inversée du 1er au 3 juillet, à l’Université Paris-Diderot. Frédéric BAURAND, enseignant au lycée MATHIAS de CHALON S/SAONE, participait à ce congrès, dont voici le compte-rendu.

Le second congrès de la classe inversée (CLIC 2016) a eu lieu du 1er au 3 juillet 2016, à l’université Diderot à Paris et a réuni près de 800 participants, françaises pour la plupart, mais également canadiennes, australiennes et africaines.

Organisé par l’association Inversons la classe (qui avait déjà organisé le CLIC 2015 et la semaine de la classe inversée CLISE 2016), il se plaça naturellement sous le haut-patronage de la Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Ce congrès fut un temps exceptionnel de partage entre praticiens de la classe inversée et personnels de l’éducation (personnels de direction, enseignant, CPE…) intéressés par cette approche pédagogique. Les deux premières journées furent un enchaînement de mini conférences, de débats, de tables rondes et de présentations concrètes de séquences de classe inversée par des praticiens de tous corps disciplinaires.

On peut citer, parmi les mini-conférences la conférence plénière de Florence ROBINE (Directrice Générale de l’Enseignement Scolaire - Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche), la conférence plénière de Marcel LEBRUN (docteur en Sciences, professeur en technologies de l’éducation et conseiller pédagogique au Louvain Learning Lab de l’Université catholique de Louvain en Belgique), la conférence plénière de Patrick RAYOU (professeur émérite Paris 8) et celle de Catherine BECCHETTI-BIZOT, inspectrice générale de l’éducation nationale.

Les séquences de classe inversée furent diverses et nombreuses (36 au total), permettant ainsi d’avoir un aperçu assez complet des différentes approches envisageables selon les différents corps disciplinaires présents.
Le troisième et dernier jour fut consacré à des ateliers techniques autour de différents outils numériques utilisés pour mettre en œuvre l’approche de la classe inversée.

A noter enfin le lancement, à l’automne 2016, d’une plateforme de « partage et de mutualisation » de ressources de classe inversée, totalement libre et gratuite : CLIP.

Compte tenu du nombre croissant de participants (200 en 2015, 800 en 2016), la désormais très attendue édition 2017 devrait remporter un succès encore plus grand.

Vos outils






Quoi de neuf dans les établissements